Bienvenue sur Smartphone France Android Edition
Actuellement, 192 visiteurs en ligne
Vous utilisez un bloqueur de publicités ? Félicitations :)
Vous possédez un smartphone Android ? Découvrez sans attendre notre application Android.

  Nokia 8 Sirocco à moins de 700 Euros chez Amazon
 Publié le 21/04/2018 à 22:00 | 2 commentaires

Marque ayant un peu marqué l'histoire de Smartphone France, Nokia après son sacrifice opéré par Microsoft est renait de ses cendres grâce à des anciens salariés de la société historique finlandaise. Si Nokia Mobile n'existe plus en tant que société, il n'en reste pas moins qu'après le gâchis opéré par Microsoft, des smartphones Nokia sont de nouveaux disponibles sur le marché grâce à la société finlandaise HLD, créée pour l'occasion. Même si pour les puriste ces nouveaux Nokia ne sont pas réellement des Nokia, ils permettent aujourd'hui à la marque de survivre sur le marché des smartphones et même bien mieux qu'une simple survie.

Si vous offrir le meilleur des nouveaux Nokia vous intéresse, un appareil fonctionnant bien sûr avec Android, sachez que le tout nouveau Nokia 8 Sirocco est disponible pour 690 Euros frais de port inclus chez Amazon France. Un bon moyen de s'offrir un appareil qui a tout pour plaire (Android 8.0 One, RAM 6Go, Processeur Qualcomm® Snapdragon™ 835, Stockage de 128Go, Batterie 3260 mAh, …) et dont le prix public conseillé est de 60 Euros plus cher. Envie de vous faire plaisir avec un bon smartphone ? Ce Nokia 8 Sirocco mérite au moins d'y réfléchir.

  Pourquoi ne peut-on pas utiliser librement son smartphone ?
 Publié le 21/04/2018 à 14:30 | 7 commentaires

Depuis son lancement auprès du grand public s'il y a bien une chose que l'informatique a fait évoluer de manière exponentielle, c'est le volume des données qu'elle nécessite pour fonctionner. Alors qu'il suffisait de quelques disquettes de 1.44Mo pour installer un Windows ou un Linux il y a une vingtaine d'année, aujourd'hui l'installation d'un Windows 10 équivaut à plus de 2000 de ces disquettes qui n'existent même plus à cause de leur capacité. Si les systèmes d'exploitation ont explosé en volume, cette situation concerne tous les programmes qui ont aujourd'hui des tailles supérieures à ce que pouvait par exemple occuper un Windows 95 !

Ainsi va l'évolution vont dire certains, même si le terme évolution ne nous semble pas le plus adapté. Le problème est que ces programmes étant installés en ligne, il faut les télécharger et ça c'est un véritable problème. Pour éviter les mauvaises surprises avec les forfaits mobiles Microsoft, Google ou certains fabricants de smartphone on fait le choix d'interdire le téléchargement des données dépassant une certaine taille en passant par le forfait 3G / 4G. Sage décision à une époque mais qui aujourd'hui est plus contre-productive qu'autre chose.

En effet dans pas mal de pays les forfaits Internet des opérateurs mobiles se sont adaptés à cette explosion du volume des données informatiques en dépassant régulièrement plusieurs Giga-Octets. Le problème est que sur de nombreux smartphones il n'y a pas la possibilité d'outrepasser la nécessité d'une connexion WIFI quand certains téléchargements sont trop volumineux (Cartes hors ligne, mises à jour logiciels, mises à jour système, ...). Sympa mais de plus en plus contraignant pour de nombreux utilisateurs qui ont un forfait 4G largement dimensionné pour supporter ces téléchargements volumineux et qu'aujourd'hui il est plus que fréquent que la 4G offre de bien meilleur débits qu'un WIFI connecté derrière une connexion ADSL.

A quand une prise en compte des acteurs qu'imposer une connexion WIFI n'est pas forcément une bonne idée ? Jugent-ils encore que l'utilisateur est trop con pour faire le meilleur choix ?

  Enregistrés pour l'éternité chez Amazon ?
 Publié le 19/04/2018 à 14:30 | 7 commentaires

Aujourd'hui nous sommes tous inscrits sur différents sites ou services que nous utilisons encore ou que nous avons utilisé un jour. Suite à la mésaventure que nous avons eu avec "Amazon AppStore", voir article du 04 Avril 2018, nous avons décidé de nous retirer complètement de ce service en demandant la suppression pure et simple de "notre compte développeur Amazon", une demande qui nous semblait légitime vu qu'Amazon refuse de valider notre application mobile sans nous expliquer pourquoi.

Comme l'impose leur procédure nous les avons contactés par email, en anglais car ils ne proposent pas un service AppStore en français. Notre demande devait être correcte car quelques jours plus tard un email nous informe que notre demande a bien été prise en compte et qu'elle sera effective sous 10 jours. Cette période étant passée nous avons voulu vérifier si notre compte avait été réellement totalement supprimé comme demandé. Gros problème il n'a pas été supprimé mais juste désactivé ! Sommes-nous condamnés à être enregistrés pour l'éternité dans le système informatique d'Amazon ?

Si quelqu'un sait comment faire pour être réellement effacé et non pas uniquement interdit d'accès, on le remercie d'avance de nous contacter car notre mésaventure n'est certainement pas unique et il est déplorable de ne pas pouvoir être réellement supprimé de la base de données d'une entreprise alors que la législation nous stipule le contraire.

  Obligation de donner le code de son téléphone en garde à vue ?
 Publié le 19/04/2018 à 09:30 | 6 commentaires

Souvent en contradiction avec elle-même, la législation française nous prouve une nouvelle fois qu'elle peut faire preuve d'un grand manque d'intelligence et de logique dans ses décisions. Le Conseil constitutionnel a en effet eu, à l’occasion d’une décision du 30 mars passé comme nous le rapporte Le Monde, une interprétation particulière de la loi sécuritaire votée au début des années 2000 suite à l'attentat du World Trade Center à New-York.

Cette décision portait sur l’article 434-15-2 du code pénal qui punit de trois ans d’emprisonnement et de 270000 euros d’amende le refus de remettre aux autorités judiciaires « une convention secrète de déchiffrement d’un moyen de cryptologie susceptible d’avoir été utilisé pour préparer, faciliter ou commettre un crime ou un délit ». Cet article, apparu dans la loi antiterroriste de novembre 2001 qui avait suivi les attentats du 11 septembre 2001, est aujourd’hui utilisé pour tout type de délit … pour notre bien.

La personne à l'origine, bien malgré elle, de cette décision était poursuivie pour avoir refusé de donner le code de son téléphone portable alors qu’elle était en garde à vue pour détention de stupéfiant. Selon son avocat, Karim Morand-Lahouazi, cela est contraire au droit de se taire et de ne pas s’auto-incriminer consacré par la Cour européenne des droits de l’homme. De plus, il affirme que cet article concerne les fabricants de matériel et de logiciels de chiffrement, et non les particuliers dont « le code d’accès au téléphone n’est pas un moyen de cryptologie ».

La loi étant jamais claire dans ses termes afin d'embrouiller les honnêtes citoyens, pour résumer si vous êtes en garde à vue pour une raison ou une autre, vous avez le droit de vous taire. Par contre si par malheur les autorités vous demandent le code de votre smartphone et que vous refusez de le donner, malgré le fait d'avoir le droit de vous taire, vous pourrez être poursuivi et risquer trois ans d’emprisonnement et 270000 euros d’amende supplémentaires !

  Messagerie chiffrée pour le gouvernement mais pas pour le peuple
 Publié le 18/04/2018 à 09:00 | 4 commentaires

Aujourd'hui la technologie fait que tous nos moyens de communications ou presque passent pas des systèmes informatiques. Le problème de ces systèmes informatiques c'est qu'ils sont tous vulnérables et sensibles au piratage. Il existe certes des solutions meilleures que les autres comme Telegram par exemple, mais même ces solutions ne sont pas sûres à 100% quand on est des simples utilisateurs. Rien ne nous garantit une sécurité et une confidentialité à 100%. Une situation d'autant plus problématique quand on est par exemple le gouvernement d'un pays.

Face à cette situation le gouvernement français a donc commandé une nouvelle messagerie chiffrée visant à apporter une solution plus sécurisée que les applications privées actuelles, une information confirmée par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi). « Ce n’est pas une messagerie secret-défense, c’est une messagerie qui se veut fonctionnelle comme WhatsApp ou Telegram », a expliqué Guillaume Poupard, le directeur général de l’agence rattachée aux services du Premier ministre, au cours d’une conférence de presse dressant le bilan annuel de l’Anssi. Destinée aux ministres et aux fonctionnaires, elle sera basée sur des outils en source ouverte.

Une information qui en soit nous semble logique mais avec notre esprit critique toujours en éveil, ce qui nous choque c'est que ce sont les mêmes personnes qui voudraient que la loi interdise ce genre de logiciel "non déchiffrable" sous la sacro-sainte excuse de "la sécurité nationale". Comme souvent avec ce type de personnes, on exige des choses pour "le peuple" mais surtout pas pour eux qui ne sont pas ce peuple. N'y a-t-il pas le mot égalité dans la devise de notre beau pays ?

  Le FISC français permet à Google d'en savoir plus sur nous !
 Publié le 17/04/2018 à 17:00 | 9 commentaires

Voici une mesure certainement prise en partant d'un bon sentiment mais qui n'a pas vraiment été réfléchie par ceux qui l'ont mise en œuvre. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Ministère des Finances offre grâce à son site WEB des millions de données concernant la très grande majorité des contribuables français ! Comment cela est-il possible ? Simple en imposant à tous ces contribuables ou presque de visualiser une vidéo hébergée sur YouTube.

La direction générale des finances publiques (DGFIP) a en effet choisi de proposer sur YouTube une vidéo d'information sur le prélèvement à la source, qu'il est obligatoire de visionner pour accéder au site et déclarer ses revenus. Le gros problème est qu'au passage Google aujourd'hui propriétaire de YouTube peut récupérer bon nombre d'informations vu que le visionnage de la vidée est incontournable. Il est même possible pour Google d'associer cette collecte de manière nominative pour ceux qui ont un compte Google enregistré sur leur navigateur !

On sait aujourd'hui tous que Google et d'autres enregistrent un maximum d'informations à notre insu, mais quand ceci est fait avec la complicité des services de l'état c'est vraiment honteux. Avec tous les impôts qu'on paye, la France ne devrait-elle pas avoir ses propres datacenters afin de limiter les risques dans une société de plus en plus digitale où la dématérialisation des services administratifs est une volonté politique ?

  Faîtes vous plaisir, offrez vous un smartphone à 1000 Euros !
 Publié le 17/04/2018 à 10:00 | 12 commentaires

Nous ne savons pas ce que vous en pensez mais nous avons vraiment l'impression que nous sommes dans une société de plus en plus puritaine et moraliste où chacun de nos gestes peuvent faire à tout instant l'objet d’une plainte ou d'une polémique. Pour s'en rendre compte le meilleur endroit est sans aucun doute Twitter ou derrière leur clavier nombreux sont les moralisateurs qui avec des hashtags imaginent être les juges suprêmes de cette nouvelle société 2.0. Si vous avez le malheur de sortir et de vous exprimer en public, méfiance dans vos écrits car ceux-ci peuvent dorénavant faire l'objet de procès qui pourraient vous ruiner plus vite que vous n'avez réussi à vous enrichir. Qui aurait pu imaginer il y a quelques années que le fait de siffler "une bombasse dans la rue" pourrait être l'objet d'une amende pour "harcèlement de rue" ? Certainement pas nous même si nous sommes heureux d'avoir passé l'âge de ces pratiques qui ont certainement permis à beaucoup d'entre nous de voir le jour.

Pour en revenir au sujet principal de cet article, nous voulions vous dire qu'il ne faut surtout pas avoir honte d'acheter un smartphone à plus de 1000 Euros si cela vous fait plaisir. Il est vrai que 1000 Euros représentent une somme énorme pour beaucoup mais à quoi bon avoir gagné ces 1000 Euros si ce n'est pas pour les dépenser dans un truc qui vous fera plaisir ? Oui 1000 Euros c'est cher mais il ne faut surtout pas avoir honte d'avoir les moyens de d'offrir un smartphone à ce tarif. Il ne faut jamais oublier que quand "un riche" achète un smartphone à 1000 Euros, il paye 200 Euros de taxes qui permettront à notre pays de fonctionner. Au final acheter un smartphone à 1000 Euros est bien plus bénéfique pour la société que d'acheter un smartphone à 100 Euros !

Si vous avez les moyens de vous offrir ce smartphone à 1000 Euros et que grâce à cet article vous avez retrouvé la fierté de dépenser votre argent comme bon vous semble, n'hésitez pas à nous contacter. Nous aussi on aimerait connaître ce plaisir de pouvoir dépenser cette somme pour acheter un smartphone :)

  Sony annonce un modèle haut de gamme qui déchire vraiment
 Publié le 17/04/2018 à 09:00 | 2 commentaires

Avec un Apple qui arrive à vendre des brouettes de smartphones au prix catalogue de plus de 1000 Euros, nombreux sont les fabricants n'ayant plus peur de proposer des smartphones Android haut de gamme à des tarifs similaires ou assez proches. On citera par exemple les Samsung Note 8 à 1009 Euros, les Samsung S9+ à 959 Euros ou les Sony Xperia XZ2 à 799 Euros. Concernant le Sony, le fabricant nippon est peut-être le moins cher mais est-ce que ce sera encore le cas dans quelques mois ?

Celui-ci vient en effet d'annoncer le "Xperia XZ2 Premium" qui reprend grossièrement les caractéristiques du Xperia XZ2 pour tout naturellement les mettre à la sauce premium. On y retrouvera par exemple un double capteur photo (19 + 12 MP), un écran de 5,8 pouces (2160 x 3840), 6Go de mémoire vive, le processeur mobile le plus puissant du moment le Snapdragon 845, une batterie de 3,540 mAh, …). En bref que du bon. Reste juste à en connaitre le tarif qui sera normalement supérieur aux 800 Euros de son prédécesseur.

Mise à part son tarif, la grosse inconnue qu'il reste est sa date de disponibilité effective. Si Sony annonce une disponibilité pour "l'été 2018", il faudra certainement plus compter pour la fin de l'été quand on sait que son prédécesseur est encore quasiment introuvable en boutiques à ce jour.

  Plus belle la vie, l’enquête à Marseille, disponible sur Android
 Publié le 16/04/2018 à 19:00 | 3 commentaires

Plus belle la vie, l’enquête à Marseille, est une nouvelle application pour smartphones Android qui devrait faire le bonheur de tous les amoureux de la série à succès de France Télévision. Le pitch la présentant est alléchant :

"Luna et Sacha ont besoin de vous ! Ils ont découvert un vieux carnet, rempli d’indications énigmatiques qui semblent mener à un trésor. Menacés, ils doivent rester chez eux mais ils peuvent compter sur un allié de choc : vous ! Oui vous ! Muni de cette application, c’est vous qui menez l’enquête ! Au cœur des quartiers pittoresques de Marseille, vous devrez résoudre des énigmes, faire preuve d’observation et de perspicacité. Les deux héros vous aident dans votre aventure et vous confient vos missions extraites du carnet. Mais attention, l’inévitable Frémont semble marcher sur vos traces... Un jeu d’aventure dans les rues de la cité phocéenne, où c’est vous-même qui menez l’enquête ! Que vous soyez fan ou non de la série, ce jeu vous permettra de découvrir ou redécouvrir Marseille tout en vous amusant."

Si l'application est intéressante elle souffre cependant d'un gros problème. En effet pour pouvoir jouer il faut se trouver physiquement à Marseille ! Sympa pour promouvoir la ville mais pas sûre que ça fasse de ce titre pour smartphone une application à succès.

  De fausses mises à jour de sécurité chez certains fabricants ?
 Publié le 14/04/2018 à 18:00 | 1 commentaire

Deux chercheurs allemands de l'entreprise Security Research Labs GmbH auraient mis le doigt sur un souci un peu plus qu'embêtant : Certains constructeurs de smartphones Android mentent quant à la version des patchs de sécurité déployés sur leurs appareils ! Si le sérieux des grands noms n'est globalement pas à remettre en cause, certains fabricants un peu moins scrupuleux n'hésitent pas à appliquer des mises à jour incomplètes voire pas du tout de mise à jour alors qu'ils font croire le contraire à leurs clients !

Afin de lever le voile sur une pratique qui ne nous surprend pas du tout, surtout de la part des petites marques qui n'ont pas du tout comme priorité le suivi logiciel, SRL a publié sur son site une petite liste des principaux fabricants et leur sérieux face aux mises à jour de sécurité. Parmi les bons élèves on a logiquement Google qui suit bien les mises à jour de sécurité mais plus étonnant on a dans la même catégorie des bons élèves la marque franco-chinoise Wiko.

Une situation qui doit nous rappeler à tous que la sécurité est réellement un problème qui devrait être mieux pris en compte par les clients car si ces derniers étaient exigeants envers les fabricants, ceux-ci seraient obligés d'être sérieux sur ce point. Mais bon comme les clients s'en foutent dans leur grande majorité, pourquoi les fabricants perdraient de l'argent pour assurer un suivi de leurs appareils déjà vendus ?

  Google toujours dans le collimateur de la Commission Européenne
 Publié le 13/04/2018 à 16:00 | 5 commentaires

Avec près de 85% du marché des smartphones, Android est aujourd'hui un leader incontesté mais surtout incontestable. Face à cette situation pour la Commission Européenne les choses sont claires, Google profite de sa position pour imposer ses services. Une situation qu'on ne peut clairement pas nier aujourd'hui, même quand on apprécie Google car comme Microsoft avec Windows il y a une petite vingtaine d'années, oui le leader abuse de sa place pour tenter d'imposer tous ses services à la place de ceux des autres.

Malgré les tentatives d'explications et justifications données par Google, la Commission européenne commence à perdre patience. Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence, vient même de brandir la menace d’un démantèlement des activités européennes du géant de l'Internet. Pénalités de plusieurs milliards d’euros ou démantèlement, dans tous les cas, les sanctions évoquées semblent arriver bien tard pour changer la donne et alléger la puissance de Google dans les services mobiles. Comme on le dit depuis des années, on a laissé grandir un monstre et il est aujourd'hui trop tard pour empêcher son développement.

Si Google doit payer une nouvelle grosse amende après celle de 2.4 milliards d'Euros infligée l'année dernière, ce n'est pas nous qui allons pleurer, mais est-ce de cette manière qu'on va régler le problème Google. Et vous en tant qu'utilisateur de smartphone Android, vous utilisez tous les services de Google (Gmail, Drive, Google+, YouTube, Calendrier, Contacts, …) ou êtes plutôt comme nous en se limitant au minimum (Google Play et rien de plus) ?

  Les logiciels gratuits peuvent coûter très cher !
 Publié le 13/04/2018 à 10:00 | 8 commentaires

Avec l'avènement des smartphones qui ont remplacés les simples téléphones mobiles chez quasiment tous les utilisateurs de mobiles, les éditeurs de logiciels se sont engouffrés dans la brèche pour essayer d'avoir leur part du gâteau. Si les grands gagnants sont les fournisseurs des stores (Apple, Google, Samsung, Amazon, ...) qui prélèvent tous environ 30% des sommes payées sur leurs boutiques en ligne, certaines sociétés sont devenues de véritables "success stories" uniquement grâce à un logiciel né sur smartphone. Le gros problème est qu'aujourd'hui le filon semble s'être tari au point où des plus en plus de logiciels "font la manche" au point d'en devenir désespérant.

Les rois de cette nouvelles manière de faire sont sans conteste les éditeurs Rovio (Saga Angry Birds), King (Candy Crush Saga) ou Disney qui ont transformé le plaisir de jouer en balade au pied de la Tour Eiffel où l'on est "emmerdé" toutes les 5 minutes avec une personne dont le seul but est que vous lui achetiez quelque chose. Si l'on peut arriver à comprendre que tout travail mérite salaire et que payer un bon logiciel est mérité, ce modèle économique nous exaspère de plus en plus.

Nous espérons que nous ne sommes pas les seuls car si les éditeurs abusent il faut tout de même admettre que les premiers responsables sont les consommateurs qui ne téléchargent dans leur grande majorité que des logiciels gratuits. Sur tous les stores les logiciels payants sont énormément moins téléchargés que ceux qui sont affichés comme étant gratuits, même quand ils possèdent des contenus payants. En ce qui nous concerne on espère vraiment que tous ces logiciels à paiement récurrent disparaitront un jour. Sommes-nous tous des pigeons à accepter des payer 1 Euro chaque jour pour gagner 5 vies dans un jeu ? A quand le retour d'un prix unique et raisonnable pour bénéficier d'un jeu complet ?

  Soyez vigilants avec les autorisations des applications
 Publié le 13/04/2018 à 09:00 | Pas de commentaire

Que ça soit sur iOS, Windows Phone ou tout naturellement Android, pour réaliser différentes actions ou accéder à différentes informations, les applications ont besoin de ce qu'on appelle "Autorisations Système". Grâce à ce mode de fonctionnement les systèmes d'exploitation modernes améliorent la sécurité en ne laissant pas n'importe qui accéder à n'importe quoi mais est-ce que les utilisateurs que vous êtes font bien attention à ce point lors de l'installation de programmes sur leurs smartphones ou leurs tablettes ?

Il est clair que certaines applications réclament trop d'autorisations par rapport aux fonctionnalités qu'elles proposent mais l'évidence n'est pas toujours évidente. Par exemple beaucoup d'applications réclament l'autorisation "Stockage" qui leur permet de lire le contenu de la mémoire de stockage USB ainsi que modifier ou supprimer le contenu de la mémoire de stockage USB alors qu'à la base elle avait juste le besoin de sauvegarder une photo. Le problème dans ce cas est que les autorisations offrent souvent bien plus que nécessaire mais comment faire autrement si l'on ne désire pas que la liste des autorisations possibles soit énorme ?

Cet article n'a pas pour but de critiquer telle ou telle application sur les autorisations qu'elle demande mais juste de vous rappeler d'être vigilants quand vous installez un nouveau programme. Un jeu qui réclame un accès complet à vos contacts, vos messages et votre agenda réalise certainement des actions non nécessaires et préjudiciables à votre vie privée. Avant de valider l'installation d'une application, n'oubliez jamais de jeter un petit coup d'œil aux autorisations réclamées par une applications. Comme souvent en informatique c'est en étant prudent qu'on évite 99% des problèmes.

  Hogwarts Mystery sera disponible dans moins de 2 semaines
 Publié le 12/04/2018 à 22:30 | 1 commentaire

Alors qu’on reste toujours sans nouvelles du titre « Harry Potter Wizards Unite », qui devait revisiter le concept Pokemon Go à la sauce Poudlard, le jeu officiel créé par Warner Bros, « Hogwarts Mystery », devrait quant à lui très bientôt débarquer sur nos smartphones iOS et Android. Si tout se passe comme prévu, c'est en effet dans moins de deux semaines, le 25 Avril prochain pour être précis, que vous pourrez jouer à l'apprenti sorcier de Poudlard sur votre smartphone. La bonne nouvelle pour ceux qui apprécient le monde du sorcier à lunettes, certains personnages du jeu ont été créés à partir des acteurs du film. On retrouvera par exemple la Minerva McGonagall qu’on connaît, sous les traits de Maggie Smith, le professeur Flitwick alias Warwick Davis, ou Albus Dumbledore sous les traits de l’acteur Michael Gambon.

Plus que quelques jours à attendre si vous êtes fan de cet univers qui a fait de son auteure une des femmes les plus riches du Royaume Uni après avoir été dans la misère au point d'avoir eu besoin des aides sociales. Une belle histoire qui doit nous rappeler à tous qu'il n'y a pas de fatalité et quand on a du talent, de la volonté, du courage et un peu de chance il est vrai, il est souvent possible de mener à bien ses rêves les plus fous. Si faire partie des premiers à pouvoir tester ce titre vous intéresse, sachez qu'il est toujours possible de se préinscrire sur le Play Store afin d'être notifié quand le jeu sera effectivement disponible.

  Samsung, prochaine victime du marché des smartphones ?
 Publié le 11/04/2018 à 10:00 | 7 commentaires

En 2007 le marché des smartphones était confidentiel avec des Windows Phone qui se taillaient une part de lion alors qu'en milieu professionnel c'est le BlackBerry qui remportait tous les suffrages. Même pas 2 ans plus tard Apple était le leader incontesté d'un marché qu'il avait lui-même contribué à développer. C'est à ce moment-là qu'est né timidement Android avec HTC. Quelques années plus tard les choses ont bien changées avec un Android leader incontesté et incontestable du marché en tant que système avec un nombre impressionnant de marques de smartphones.

Un petit rappel de la courte histoire des smartphones pour vous rafraichir la mémoire sur le fait qu'être leader un jour ne signifie surtout pas être leader pour toujours. Le prochain a tomber de haut risque d'être Samsung qui a perdu de sa superbe sur des marchés importants comme l'Inde ou la Chine où après avoir été le leader des fabricants avec plus de 20% du marché se retrouve à moins de 1%. Une chute assez spectaculaire en moins de 5 ans.

Samsung reste encore le leader sur le marché européen mais pour combien de temps encore ? Pareil pour Apple sur le marché américain mais avec la même question. Les fabricants historiques ont-ils pris la bonne mesure d'un marché qui évolue commercialement parlant bien plus vite qu'au niveau technologique ?

  Transformez votre smartphone en ticket de métro à Toulouse
 Publié le 10/04/2018 à 12:00 | 2 commentaires

Quoi qu'on en pense notre société évolue pour devenir totalement dépendante à l'informatique. Est un bien ? Est-ce un mal ? Nous avons tous notre avis sur le sujet mais ce n'est pas le but de cet article. Tisséo, l'accompagnateur du développement d'un véritable réseau d'agglomération des transports en commun qui œuvre dans la région toulousaine, comme il se présente lui-même, a décidé de passer à la billetterie numérique.

TICKET easy c’est la nouvelle application mobile de Tisséo, pour acheter et valider vos titres de transport, directement avec votre smartphone que vous soyez un utilisateur régulier ou même un voyageur de passage. Avec TICKET easy, bouger en transports en commun dans la grande métropole toulousaine c’est :
- Pratique : Je paie à distance mes titres de transport.
- Rapide : Dès que l’appli est installée, je peux acheter un titre de transport et l’utiliser dans la foulée
- Sécurisé : Je paie en toute sécurité par carte bancaire.

A noter que cette innovation toulousaine est en fait une réalisation parisienne de la société DigiMobee qui a développé une solution de billettiques sans contact qu'elle propose par exemple déjà pour la ville de Nice. A noter également que la solution ne fonctionne que sur Android vu les restrictions techniques imposées par Apple.

  Il est où Oreo, il est où ?
 Publié le 09/04/2018 à 16:00 | 13 commentaires

Si Google publie régulièrement des mises à jour majeures de son système qui a bien évolué au fil des ans, le gros problème est que ces mises à jour mettent des mois pour ne pas dire des années à arriver réellement sur les smartphones des utilisateurs. Android 8 Oreo qui a vu le jour il y a près de 8 mois n'est par exemple disponible que sur un peu plus de 1% des terminaux si l'on s'en réfère aux chiffres donnés par Google, une source normalement sûre.

Utilisant au quotidien un Samsung Galaxy S7 depuis pas mal de temps déjà on doit admettre être aujourd'hui déçu de ne pas pouvoir profiter de la dernière version du système Android que le fabricant coréen a promis pour cette gamme de smartphones haut de gamme encore disponible en boutiques. Il est où Oreo, il est où ? La question peut faire sourire mais est-il normal que 8 mois après la mise à disposition d'un système, celui-ci ne soit disponible que sur quelques rares modèles d'appareils haut de gamme neufs ?

Pour nous non et ceci est clairement un frein à l'adoption des nouvelles fonctionnalités du système pour les applications qui se doivent d'être compatibles avec le plus grand nombre de terminaux. En ciblant Android 6.0 qui est le premier à avoir une gestion plus fine des autorisations systèmes, un développeur ne cible même pas 60% des appareils en circulation, pas cool pour la sécurité tout ça !

  YouTube/Google accusé de collecter des données sur les enfants
 Publié le 09/04/2018 à 12:00 | 4 commentaires

Vingt-trois organisations américaines de défense des droits numériques et de la protection de l’enfance ont déposé plainte auprès du régulateur américain du commerce lui demandant d’enquêter sur ces pratiques si l'on en croit le site du journal Le Monde. Selon ces associations, Google aujourd'hui propriétaire de YouTube collecte les informations personnelles de mineurs, un site sur lequel il est normalement interdit de créer un compte et de fait commenter des vidéos, les aimer ou en poster soi-même avant l’âge de 13 ans.

« Google amasse ses informations sans en informer au préalable les parents et Google les utilise pour cibler des publicités vers les enfants partout sur Internet », affirment-elles encore. « Depuis des années, Google a abandonné sa responsabilité envers les enfants et les familles en affirmant de façon trompeuse que YouTube – un site inondé de dessins animés, comptines et publicités pour des jouets – n’est pas pour les enfants de moins de 13 ans », estime dans le communiqué Josh Golin, de la Campagne pour une enfance sans publicité, l’une des organisations signataires.

Une information qui ne nous étonne pas du tout car il faut en être conscient, toutes les entreprises vendant de la publicité ciblée nt besoin de connaître un maximum de choses sur chacun d'entre nous. Comment marcherait leur business sans collecter d'informations en sous mains ? Bien sûr rien n'est prouvé mais comment pourrait-il en être autrement ? Pour Google un truc comme Android ne rapporte rien directement mais c'est la clé de voute de la collecte d'informations à grande échelle.

  Grèves : Le malheur des uns fait le bonheur des autres
 Publié le 08/04/2018 à 19:00 | 6 commentaires

Si certaines catégories de personnes sont persuadées qu'elles sont les seules à avoir un métier difficile et que pour ça elles méritent des avantages que d'autres n'ont pas, le résultat est que beaucoup de français seront dans la difficulté ces prochaines semaines pour tout simplement aller travailler. Face à cette situation où il est souvent très compliqué de changer les choses dans notre pays, d'autres risquent de tirer leur épingle du jeu d'une situation qui se produit que trop souvent. C'est par exemple le cas des compagnies de car qui fleurissent chez nous depuis quelques années grâce à "la loi Macron", un peu comme si tout avait été planifié.

Si durant les prochaines semaines vous devez vous déplacer, n'hésitez surtout pas à utiliser le Play Store car de nombreuses applications devraient vous être utiles :
- FlixBus pour remplacer le train par le car
- Ouibus qui propose la même chose mais perturbations possibles
- BlaBlaCar qui profite de l'opportunité pour lancer des lignes de cars
- isilines une autre compagnie de transport par cars

Il y en a certainement plein d'autres et sincèrement nous espérons que grâce à elles les français prendront de nouvelles habitudes car les monopoles c'est bien mais c'est la porte ouverte à tous les abus que nous subissons depuis trop longtemps. Vive la concurrence :)

  Exodus vous renseigne sur les accès de vos applications Android
 Publié le 07/04/2018 à 19:30 | 6 commentaires

Jusqu'à présent trop pris à la légère par les utilisateurs d'ordinateurs et de smartphones, la sécurité et l'accès aux données personnelles est une chose qui intéresse de plus en plus de monde, et c'est une très bonne chose. Le problème est que ces informations sur la sécurité et l'accès aux données n'est pas toujours facile quand on n'est pas un informaticien ou un utilisateur averti. Afin de vous aider, l'association Exodus Privacy propose un outil en ligne ainsi qu'un application Android qui vous permettra de mieux savoir à quels types de données peuvent éventuellement accéder les applications que vous avez installées sur votre smartphone Android.

L'application mobile disponible sur le Play Store offre les mêmes services que le site WEB à savoir connaître les autorisations réclamées par des applications mais elle possède l'avantage d'automatiser la chose pour les applications installées "sur votre smartphone". Si le service est sympathique, il faut tout de même relativiser les choses dans l'analyse des informations données. Par exemple pour notre application officielle le rapport donne "une note normale" pour la lecture à l'état du réseau ou le fait de savoir si le démarrage du smartphone est terminé mais elle juge "dangereux" que notre application puisse lire l'état du téléphone ou demande un accès à Internet. Si l'autorisation "Etat du téléphone" peut surprendre, elle nous sert pour connaître quel type de réseau est utilisé pour se connecter au site, l'autorisation "Internet" est indispensable à 99,9999% des applications car sans elle pas d'accès Internet !

Si l'interprétation peut être un sujet de discussion, le concept même du service mérite d'être développé car l'accès aux données privées est un véritable fléau qui mérite bien plus qu'une petite réflexion.

  Mangez mieux grâce à votre smartphone
 Publié le 06/04/2018 à 14:30 | 12 commentaires

A une époque où l'industrie agroalimentaire nourrit quasiment toute la population occidentale, il est de plus en plus compliqué pour le consommateur de retrouver les bons produits ou tout du moins les moins pires. Afin de vous aider et vous assister dans cette démarche pour trouver les moins pires des produits pour vous nourrir, l'application Yuka pourrait être un outil intéressant pour consommer mieux.

Savez-vous vraiment ce que vous mangez ? Yuka oui ! Yuka scanne vos produits et analyse leur impact sur la santé. En un clin d’œil, il déchiffre pour vous les étiquettes : vous visualisez les produits qui sont bons et ceux qu’il vaut mieux éviter. Lorsque vous scannez un produit qui a un impact négatif sur la santé, Yuka vous recommande un produit équivalent de meilleure qualité. Ainsi, vous continuez à vous faire plaisir tout en mangeant plus sainement !

Bien sûr les conseils donnés ne sont pas à prendre au pied de la lettre car il s'agit toujours de l'avis de quelqu'un mais ça donne au moins l'avantage d'avoir des informations plus claires que des étiquettes volontairement dures à comprendre et ainsi vous permettre de vous faire votre véritable avis.

  Orange propose de outils sympathiques pour son réseau
 Publié le 05/04/2018 à 15:00 | 8 commentaires

Avec une société de plus en plus technologique, il est malheureusement de plus en plus fréquent d'être confrontés à des pannes. Le pire souvent ce n'est pas la panne elle-même mais le fait de ne pas savoir si la cause d'un dysfonctionnement est de notre fait ou une panne plus générale. Afin d'aider et de renseigner ses clients sur les problèmes de son réseau, Orange propose 2 outils sympathiques :
- depanner.orange.fr qui permet de connaître l'état du réseau à un endroit particulier à un instant T. Vraiment pratique pour savoir si par exemple l'absence de 4G ou tout simplement de réseau "est normale" ou tout du moins connue de l'opérateur à l'agrume.
- dommages-reseaux.orange.fr est quant à lui un outil qui permet de signaler à l'opérateur toute anomalie physique sur le réseau. Ce service s'adresse en fait à tout le monde car vu que c'est Orange qui a la responsabilité du raccordement de la très grande majorité des abonnés à Internet et au téléphone en France, une ligne Orange peut en effet desservir un abonné SFR, Free, Orange, ... Dans notre cas personnel en pleine campagne vendéenne, nous avons déjà signalé à plusieurs reprises des dysfonctionnements sur notre ligne aérienne en tant qu'abonne Free, et le dépannage a été bien plus rapide qu'en passant par Free qui au final pour tout problème de ligne, transfert le problème à Orange.

Voici des adresses à garder de côté qui pourront vous être utiles un jour ou un autre. Il est vrai que ces outils nécessitent un accès Internet pour signaler un problème d'accès Internet mais en vous rendant chez un ami, un voisin, au McDo du coin, vous pourrez certainement les utiliser.

  Condor, géant algérien de l’électroménager, débarque en France
 Publié le 05/04/2018 à 09:00 | 10 commentaires

Condor, géant algérien de l’électroménager, débarque en France non pas avec des frigos ou des machines à laver mais avec un smartphone ! Issu du secteur du BTP, Condor Electronics s’est lancé il y quelques années dans l’électroménager puis l’électronique grand public pour revendiquer, après 15 ans d’existence, un taux d’équipement de plus de 90% des foyers en Algérie. Si la marque est quasiment inconnue chez nous, autant dire que là-bas elle est incontournable ou tout du moins très populaire.

Le Condor Allure M3 est équipé d’un écran tactile au format 19:9 de 6,2 pouces avec une encoche à la manière des iPhone X qu'il a copié comme beaucoup d'autres le font en ce moment. Il fonctionne à l'aide d'un processeur Mediatek HelioP60 épaulé par 4 Go de mémoire vive et un espace de stockage de 64 Go. Il peut supporter deux cartes SIM et propose une batterie d’une capacité de 3050 mAh qui peut être rechargée en mode sans fil via n’importe quel chargeur compatible QI comme pour les derniers iPhones ou Samsung Galaxy S.

Condor espère a des objectifs importants et espère écouler deux millions de téléphones en France l’année prochaine, sur un marché qui en écoule plus de 20 millions par an. En comparaison, Condor vend 3,5 millions d’appareils par an en Algérie, téléphones et tablettes comprises. « En Algérie, nous avons détrôné Samsung en cinq ans et nous sommes à présent numéro un », a déclaré Abderrahmane Benhamadi, président du conseil d’administration de Condor. « Cela fait deux ans que nous préparons notre arrivée en France. Il était temps de sortir de nos frontières, nous sommes un exemple de coopération Sud-Nord ! », a ajouté M. Benhamadi.

Bonne chance à eux même si honnêtement nous avons vraiment du mal à croire à leur succès chez nous dans un marché déjà saturé.

  L'encoche des smartphones, une fausse vraie bonne idée !
 Publié le 04/04/2018 à 15:00 | 6 commentaires

Avec son iPhone X, Apple a été innovant en intégrant une découpe baptisée encoche sur le haut de son écran. Ceci étant une bonne idée d'Apple, nombreux sont les autres fabricants de smartphones Android à avoir repiqué l'idée pour leurs propres smartphones non pas sans avoir critiqué la chose lors de la présentation de l'iPhone X. C'est par exemple le cas OnePlus. D'autres fabricants plus réservés n'ont cependant pas hésité à copier Apple sur leurs derniers appareils. C'est par exemple le cas de Huawei.

Toutes les idées d'Apple n'étant pas bonnes, les consommateurs n'apprécient au final pas vraiment cette encoche qui mal gérée crée plus de problèmes ou de désagréments qu'autre chose. Par exemple pas cool de regarder une vidéo avec cette découpe disgracieuse. Après avoir proposé cette encoche révolutionnaire sur leurs smartphones, la majorité des fabricants de smartphones Android ayant repomper cette idée, recherchent aujourd'hui des moyens pour limiter les dégâts. C'est ce qu'a fait Huawei en proposant une mise à jour pour ses P20 qui tente bien que mal de masquer la moche encoche.

Ont-ils trouvé la bonne solution ? En tous cas une chose est sûre, recopier bêtement Apple ou un autre fabricant n'est pas toujours la meilleure chose à faire. De notre côté on apprécie autant cette encoche que les barres de navigation virtuelles qui au final annulent les avantages d'un grand écran. Quel intérêt en effet de proposer un grand écran si c'est pour en rendre une partie inutilisable pour afficher des informations utiles ?

  Smartphone France a été disponible sur l'Amazon Appstore
 Publié le 04/04/2018 à 10:00 | 9 commentaires

Plus pour le fun qu'autre chose, nous sommes malgré tout heureux de vous informer que l'application officielle Smartphone France pour Android est en plus d'être sur le Play Store, disponible sur l'Amazon Appstore.

Une disponibilité qui a failli ne jamais se faire car malgré une disponibilité sur le Windows Store de Microsoft, une disponibilité sur le Play Store de Google et une présence en ligne depuis plus de 15 ans, Amazon refusait jusqu'à présent notre application avec comme excuse de refus : "Votre application contient une icône qui pourrait induire les clients en erreur, car le contenu ressemble au contenu d'une autre application mobile ou d'une autre marque célèbre." N'ayant jamais réussi à avoir la raison exacte de ce refus malgré nos demandes, c'est avec surprise que nous avons vu ce matin que l'application "malgré sa tentative de tromperie du consommateur" avait été validée.

MàJ : 04/04/18 12:00 : Ce fut qu'un bref passage vu que l'application a été supprimée après validation car l'icône est trompeuse pour eux ! Vu qu’ils ne me répondent jamais sur les causes exactes pour un logo que j'utilise depuis de nombreuses années et qui représente Smartphone France, je ne vais pas me battre. Dommage, ce fût un essai mais il n'a pas été transformé.

Archives de toutes les news depuis la création du site