Bienvenue sur Smartphone France Android Edition
Actuellement, 70 visiteurs en ligne
Vous utilisez un bloqueur de publicités ? Félicitations :)
Murena One, le smartphone Android qui ne vous espionne pas
   

Adorant les smartphones depuis plus de 20ans mais trouvant de moins en moins acceptable la manière dont sont traitées nos données privées, je me suis retrouvé face à un cruel dilemme. Devrais-je abandonner les smartphones ou ressortir mon vieux Windows Phone si je veux que s’arrête l’espionnage permanent de ma vie ? Bien sûr en choisissant un iPhone il y a un peu plus d’un an j’ai limité les dégâts, mais même sur iOS tout n’est pas parfait. Différentes petites affaires sorties ces dernières semaines nous ont prouvé qu’Apple n’était pas exempt de tout reproche même s’il est clairement loin de Google concernant l’espionnage de masse de nos vies personnelles.



Si l’iPhone respecte un peu mieux ma vie privée, son gros problème est qu’il m’ennuie ! On ne peut pas vraiment le bidouiller, les applications sous abonnement sont insupportables, si je n’ai pas d’autres produits Apple je ne peux pas exploiter à fond l’appareil, bref mon iPhone est un vulgaire téléphone. Je l’utilise et ça se limite à ça. La situation était donc simple, si je voulais de nouveau m’éclater avec un smartphone il me fallait revenir sur Android. OK mais lequel vu que je ne veux plus subir les pratiques de Google ? C’est là que m’est revenu à l’esprit l’existence de /e/OS, l’écosystème mobile, complet et entièrement « déGooglisé ».

N'ayant plus de vieil appareil sur lequel installer cette version spéciale d’Android, j’ai recherché s’il existait un appareil clé en main où je pourrais profiter directement de /e/OS. C’est là que je suis tombé un peu par hasard sur la marque Murena des appareils sur lesquels le système /e/OS est installé de manière native. Ayant eu jusque là l’habitude de n’avoir que des smartphones de marque, HTC, Nokia, Microsoft, Samsung, Apple, … vais-je oser franchir le pas vers une marque pas vraiment connue ? Vais-je oser prendre ce risque ? Disant souvent à qui veut l’entendre qu’il vaut mieux avoir des remords que des regrets, je me suis lancé en me procurant le Murena One . Dans la gamme des smartphones fonctionnant avec le système /e/OS, il était le seul à ne pas être reconditionné ou un Fairphone que je trouve bien trop cher pour ce qu’il propose.

   

   

Au sommaire des principales caractéristiques, rien de bien révolutionnaire mais pour 349 Euros, on en a pour notre argent :
- Système /e/OS sur base Android 11
- 4Go de mémoire vive et 128Go de stockage extensible à 256Go
- Processeur 8 cœurs Mediatek Helio P60
- Ecran IPS LCD de 6.53 pouces pour une résolution de 2242x1080
- APN principal de 48MP et de façade de 25MP
- Compatible 4G avec 2 cartes NanoSIM
- Compatible VoWIFI et VoLTE
- Batterie 4500mAh
- DAS maxi tête (W/kg (10g)) : 0.167 W/Kg
- DAS maxi corps (W/kg (10g)) : 0.666 W/Kg
- DAS membre maxi(W/kg (10g)) : 2.0 W/Kg
- Dimensions : 161.8 x 76.9 x 8.9mm pour 186g
- Indice de réparabilité : 8.5/10
Comme vous pouvez le voir, des caractéristiques raisonnables pour un appareil dont le principal intérêt est d’avoir un système Android propre et non intrusif. Pas besoin d’être un bidouilleur pour profiter d’un système qui ne vous espionnera pas trop.

   

   

Si le matériel est sympa et globalement à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un appareil de milieu de gamme, la grosse question est : Que vaut un système Android dépouillé de toutes les applications proposées, enfin imposées, par Google ? Je dois admettre que c’était réellement ma plus grosse interrogation. Comment allais-je pouvoir installer des logiciels sans le Play Store ? Là je dois admettre avoir été réellement agréablement surpris. Pour installer des logiciels il suffit d’utiliser l’application App Lounge dont on retrouve même le code source complet sur GitLab, une bonne preuve de son ouverture comme le système /e/OS et tous ses composants d’ailleurs. Que ce soit en mode « identifié » ou « anonyme » vous y retrouverez quasiment toutes les applications du Play Store vu qu’il va les chercher directement là-bas via une API fournie officiellement par Google. Les applications fournies par F-Droid via CleanAPK API sont également proposées. En bref, pas de risque de manquer de logiciels sur le Murena One. Nous avons par exemple pu y installer le plus simplement du monde l’application officielle Smartphone France.

Après quelques semaines d’utilisation, je dois humblement admettre que ce Murena One est un bon smartphone pour qui ne pas offrir sa vie privée à Google est important. Professionnel de l’informatique j’ai pu « espionner » le trafic réseau de l’appareil. La situation est claire est sans appel, le trafic réseau non désiré est bien moindre sur ce Murena One que sur le Samsung S10+ qui m’a servi pour la comparaison. Je n’ai noté aucune information envoyée vers les serveurs de Google. Si le système est respectueux de la vie privée, l’objectif affiché de Murena est d’offrir 5 ans de mises à jour logicielles et de correctifs de sécurité. Selon la marque, des mises à jour sont publiées au moins tous les deux mois. Un point à suivre mais sachez qu’en environ 3 semaines de tests, j’ai eu le plaisir de recevoir une mise à jour du système.

   


Mon émulateur Atari préféré fonctionne parfaitement :)

Pour conclure, ce Murena One est une bonne surprise. A 349 Euros il ne joue pas dans la même cour que les Samsung Galaxy ou Google Pixel. Ce n’est d’ailleurs pas l’objectif de son fabricant. Si vous recherchez un smartphone non intrusif, c’est un appareil qui mérite d’être connu. Si les promesses de mises à jour sont tenues, ça sera un bon appareil qui vous permettra de ne pas offrir à Google tous vos faits et gestes. Dans un monde de plus en plus numérique, ce sont ces petits gestes qui vous sauveront peut être d’un monde sous surveillance généralisée. Recommandé par la rédaction de Smartphone France comme j’aime à le dire parfois.


Image non modifié, prise directement avec le Murena One


Enregistrer l'image pour la voir dans sa résolution initiale