Bienvenue sur Smartphone France Android Edition
Actuellement, 99 visiteurs en ligne
Vous utilisez un bloqueur de publicités ? Félicitations :)
Actualités du monde Android

Retour au sommaire du site

  Google, la nouvelle cible de l'Europe
 Publié le 16/04/2015 à 09:30 - 7 commentaires ...

C'était attendu, c'est officiel: Bruxelles accuse Google d'abus de position dominante dans les moteurs de recherche. Par ailleurs, la Commission européenne a aussi ouvert une enquête contre Google sur son système pour téléphone portable Android. « Je crains que l'entreprise n'ait injustement avantagé son propre service de comparaison de prix, en violation des règles de l'UE en matière d'ententes et d'abus de position dominante », a déclaré la commissaire européenne chargée du dossier, Margrete Vestager.

Concrètement, la Commission craint que les utilisateurs de Google, qui représente plus de 90% des recherches sur l'internet dans la plupart des pays d'Europe, « ne voient pas nécessairement les résultats les plus pertinents en réponse à leurs requêtes ». La Commission a fait parvenir une communication de ses griefs au groupe de Mountain View, qui a désormais dix semaines pour répondre. « Google a à présent la possibilité de convaincre la Commission du contraire. Toutefois, si l'enquête devait confirmer nos craintes, Google devrait en assumer les conséquences juridiques et modifier la façon dont elle conduit ses activités en Europe », a ajouté Madame Vestager, avant d'entamer une visite de deux jours à Washington jeudi et vendredi.

Une solution à l'amiable est toujours possible à ce stade de la procédure mais, dans le pire des cas, Google pourrait écoper d'une amende équivalente à 10% de son chiffre d'affaires et dépassant donc les 6 milliards de dollars.


 16/04/2015 17:41:57 - thunder81
Il vont reprocher à Google de favoriser son entreprise ..... c'est comme si tu le boucher du coin devait valoriser les produits du concurrent!!!!! Perso quand je travailles je prêches pour ma paroisse et c'est normal
 16/04/2015 20:00:19 - henri
Après Microsoft, c'est au tour de Google. Qui sera la prochaine victime de l'Union Européenne ?
 16/04/2015 21:40:23 - Christophe - Le Webmaster ...
J'aimerais bien Apple ;)
 16/04/2015 22:51:13 - ayass972
@Christophe - Le Webmaster ... : Moi aussi :D

Publié via l'application Smartphone France pour Android ou Windows/Windows Phone ...
 17/04/2015 03:45:52 - Antonytito
@thunder81
Entièrement d'accord.
Si je suis patron d'une entreprise à but lucratif, je fais en sorte de gagner un max d'argent, c'est la base du commerce. Les clients d'une boutique choisissent d'y entrer par eux-mêmes, ils n'y sont pas forcés. Chacun est donc libre de choisir son moteur de recherche. Perso, sur mon Lumia j'utilise Bing en priorité, car il est plutôt bien fichu pour une recherche basique, mais il arrive parfois que Bing ne trouve pas ce que je cherche, j'essaie sur Google : Bim, il me trouve ce que je voulais ! Encore pire, l'inverse n'est jamais vrai... Donc sur mobile, Bing en priorité, Google en roue de secours.
Par contre sur PC, Google only, pour les mêmes raisons sauf qu'en plus , Bing sur PC est d'une mocheté sans nom...
Je suis fan de Windows Phone, mais niveau moteur de recherche, toutes plateformes confondues, Google gagne.
Pas étonnant donc qu'ils soient leader incontestés (enfin pour le moment du moins, mais vu comment ils sont ancrés, je vois mal cette situation changer avant un bon bout de temps)

Publié via l'application Smartphone France pour Android ou Windows/Windows Phone ...
 17/04/2015 07:47:54 - erays
Pour ce qui concerne APPLE, ils sont la cible du fisc français :
Apple France sous le coup d'un contrôle fiscal

« Le Parisien nous apprend que l'entité Apple France est sous le coup d'un contrôle fiscal portant sur les années 2011 à 2013. Le Fisc chercherait à comprendre pourquoi la société n'a payé que 7 millions d'euros d'impôts sur le revenu malgré les ventes record y compris en France.
Clairement, le Fisc va chercher à mettre en évidence les optimisations fiscales qui, pour rappel, sont légales sauf s'il est prouvé qu'elles sont trop poussées.
Il faudra quand même se dépatouiller dans les multiples structures qui coexistent chez Apple. Ainsi, Apple France en est une, mais les Apple Store sont dans une autre, Apple Retail, et il faut rajouter l'Apple Store en ligne qui est l'émanation d'une société basée en Irlande et iTunes qui est basé au Luxembourg. »
 23/04/2015 09:52:18 - Christophe - Le Webmaster ...
@erays : Microsoft fait la même chose qu'Apple sur ce point "optimisation fiscale".

Dorénavant pour publier des commentaires il faut posséder un compte sur le Forum du site et s'authentifier

Créer un compte sur le forum du site

S'authentifier sur le site avec son compte personnel




Retour à la page principale du site