Bienvenue sur Smartphone France Android Edition
Actuellement, 155 visiteurs en ligne
Vous utilisez un bloqueur de publicités ? Félicitations :)
Actualités du monde Android

Retour au sommaire du site

  Développeur iPhone/Android du boulot vous attend
 Publié le 29/07/2010 à 23:00 - 13 commentaires ...

En cette période où trouver un boulot sympa et bien payé n'est pas toujours facile, et nous sommes bien placés pour le savoir, nous sommes tombés par hasard sur une annonce proposée par le site dismoioù, un site web donc nous avions déjà parlé dans les colonnes de Smartphone France. Voici leur annonce de proposition de job qui nous semble très intéressante et nous espérons sincèrement qu'elle pourra faire le bonheur de l'un d'entre vous.

Dismoioù s’agrandit : Faites partie de l’aventure !

Nous recherchons dès aujourd’hui en CDI un/une Ingénieur(e) en développement iPhone et/ou Android. Rémunération : 35-50k€ selon expérience.

Au sein d’une équipe projet expérimentée mettant en oeuvre les bonnes pratiques des méthodes Agiles, vous participerez activement à la conception et au développement des applications Dismoioù pour iPhone et Android. Vous disposez de compétences démontrées en développement avec le SDK de l’iPhone et/ou le Framework Android et/ou êtes issu(e) d’une école d’ingénieur, Bac + 5 en Informatique. Votre anglais vous permet d’être à l’aise pour l’écriture et la lecture de documentation technique.

Enthousiaste, rigoureux et autonome, vous avez le goût du travail en équipe pluridisciplinaire (technique, design, marketing). Votre curiosité technique et vos acquis vous permettent de progresser rapidement sur les différentes technologies que vous manipulez. Vous êtes passionné(e)s par les nouvelles technologies et souhaitez vous investir pleinement au sein d’une équipe resserrée dans une société innovante en très fort développement ? Rejoignez-nous en nous envoyant dès à présent votre candidature par mail à emploi@dismoiou.fr avec en objet : Ingénieur en développement iPhone et/ou Android.

Partager sur Facebook Partager sur Facebook    |   Partager sur Twitter Partager sur Twitter

 29/07/2010 23:50:22 - narayan
Dismoioù... Mais ils disent pas où c'est ^^

Dommage qu'ils prennent que des ingés, parce que perso je suis bac+3 et je n'ai pas à palir devant certains de mes collègues ingé en dev iPhone. Les mecs qui recrutent croient vraiment qu'un ingé informatique c'est bien mieux formé qu'une License Pro? Enfin en tous cas le poste à l'air intéressant :)
 29/07/2010 23:59:17 - Christophe - Le Webmaster ...
Le coté ingé est certes souvent demandé mais en y allant avec ses compétences, surtout dans les petites structures on arrive sans trop de problème à se faire embaucher. Il faut juste trouver les bons arguments et montrer clairement ses compétences.

Je suis la preuve vivante que ça marche car moi pauvre petit ... autodidacte sans même le bac j'ai réussi à me faire embaucher plusieurs fois à des postes où un ingénieur en informatique était demandé. Après une fois que la pompe est amorcée ça roule tout seul. Par exemple négocie un salaire plus bas pendant 6 mois avec augmentation clairement stipulée dans le contrat de travail en fonction des compétences prouvées. J'ai commencé ainsi et sans mon bac je me suis spécialisé dans les technologies Microsoft où j'ai pu passer et réussir pas moins de 12 certifications. Les autodidactes sont souvent plus compétents et sont surtout plus motivés que la majorité de ceux qui ont fait une école payée par Papa sans réelle motivation.

En résumé ... TENTER SA CHANCE NE COUTE RIEN ... au pire on est dans la même situation :)
 30/07/2010 01:06:25 - narayan
Bravo pour ton parcours, j'ai un ami qui a été un peu dans ton cas, il était boulanger, maintenant il gagne bien sa vie en tant que développeur ^^
Cas similaire avec un ancien déménageur aujourd'hui chef de projet.

C'est vrai que si je suis aujourd'hui dev iPhone/Android, c'est parce que exactement comme tu dis j'y ai été au flanc, CV en candidature spontané, salaire modéré pendant 6 mois.

Par contre ça nous dit toujours pas où ils se situent ces dimoiou ! C'est assez paradoxal comme situation ^^
 30/07/2010 01:15:16 - Christophe - Le Webmaster ...
Il y a de fortes chances que le poste se situe au siège social 33 rue des jeuneurs, 75002 Paris.

Pour le reste l'informatique est l'un des rares métiers où la porte est grande ouverte au personnes motivées et compétentes et où il n'y a pas besoin d'avoir des parents millionnaires pour apprendre. Un ordinateur à la maison, une liaison internet suffisent pour devenir un dieu si l'on veut. Après il faut être méfiant quand on oeuvre dans ce millieu car des charlatants il y en a comme partout. Ca me rappelle un stagiaire que j'ai eu et que j'ai viré ! Pourtant parmi tous les stagiaires que j'ai pu avoir et choisir c'était le meilleur sur le papier (CV) mais dans la vraie vie le pire boulet que j'ai pu connaître. Même ma femme était meilleure en informatique que lui alors que ce n'est pas son métier !
 30/07/2010 02:34:24 - patrick52475
"Les autodidactes sont souvent plus compétents et sont surtout plus motivés que la majorité de ceux qui ont fait une école payée par Papa sans réelle motivation [...] il n'y a pas besoin d'avoir des parents millionnaires pour apprendre."

Tous les ingénieurs ne sont pas plus des gens qui font ça par défaut sans réelle motivation que des fils à papa millionaires. C'est d'ailleurs exactement le contraire en France: on est l'un des pays où les études post BAC coûtent le moins cher !

Avoir réussi à percer en étant autodidacte est tout à votre honneur ; s'enfermer dans ce genre de caricature donne exactement le sentiment inverse. C'est le genre de propos 'basique' tout à fait ridicule si ce n'est pour vouloir affirmer son mépris de l'autre ou exprimer une espèce de sentiment injustifié de supériorité malvenu.

Effectivement, des fils à papa il y en a ; tout comme des voleurs dans la police, des pyromanes parmi les pompiers, etc... Doit-on pour autant généraliser à tout va et se sentir obligé de balancer ce genre de propos 2 fois en 15 lignes ?

Pour votre gouverne, je sors d'une des plus "grandes" écoles françaises et j'ai probablement coûté moins cher à mes parents (ouvriers) qu'un étudiant moyen qui a fait un Bac+2. J'étais par ailleurs suffisamment passionné d'informatique déjà du temps de l'AMSTRAD CPC pour m'amuser à programmer des petits jeux.

Et vous ?
 30/07/2010 03:34:01 - dyna.turner
Fils a papa VS autodidacte!! lol
 30/07/2010 08:40:55 - narayan
"J'étais par ailleurs suffisamment passionné d'informatique déjà du temps de l'AMSTRAD CPC pour m'amuser à programmer des petits jeux."

Tu es donc un peu autodidacte à l'origine ^^

Je crois de toutes façons tu as mis le doigt dessus, plus qu'un diplôme ce qu'il faut c'est de la passion. Moi aussi j'ai commencé jeune (12 ans), sur un pc 386sx, puis sur calculatrice (TI92 et son processeur Motorola 68k). Quand je n'ai plus appris grand chose de concret à l'école je me suis mis au boulot. Est-ce un tort? Je ne sais pas. Sur le terrain on apprend beaucoup. Si tu n'as rien coûté à tes parents c'est que tu étais boursier, donc tes études ont quand même coûté cher (sans vouloir te critiquer hein, chacun son choix).

En tous cas pour le job dommage que ce soit en RP, mais bon avec cette tranche de salaires c'était RP ou Sophia :)
 30/07/2010 09:48:36 - whatever
Du coup c'est à nous autres qu'il a coûté cher. Finalement, j'aurais préféré un fils de millionnaire.
 30/07/2010 10:32:04 - Christophe - Le Webmaster ...
Je tiens à préciser que je ne critique pas les "fils à papa" mais que je voulais juste dire qu'un passionné sera bien plus efficace qu'un mec qui a fait des études juste pour faire plaisir à son papa ;) Par contre oui les études ça coute cher et un mec qui a un seul parent qui bosse et qui est smicard a beaucoup mais beaucoup moins de chances de faire des études d'ingénieur que celui qui a la chance d'avoir des parents un peu plus riche. Ce n'est pas une critique mais juste un constat.

Il ne faut pas critiquer les riches quand on est pauvre car le rêve du pauvre n'est il pas de devenir riche ;)

En tous cas pour en revenir à l'offre d'emploi je la trouve très intéressante même si à Paris.
 30/07/2010 12:25:07 - patrick52475
"Tu es donc un peu autodidacte à l'origine"
Mon intervention concernait la généralisation abusive du diplômé = fils à papa ou millionnaire ou non motivé. Et dans ce cadre, j'ai proposé un exemple basé sur mon propre vécu, qui n'a rien aucunement voaction à être généralisé.

"Je crois de toutes façons tu as mis le doigt dessus, plus qu'un diplôme ce qu'il faut c'est de la passion."
Pour son tout début de carrière, c'est un plus ; mais si on compte un minimum évoluer, être un passionné représente au contraire un gros désavantage. En effet, lesdits passionnés ont trop tendance à systématiquement privilégier l'approche technique des projets alors qu'un bon projet bien mené c'est le contraire: il faut être capable de ne pas se concentrer uniquement sur les problématiques techniques, mais également sur l'ensemble des autres aspects (organisationnel, communication, contexte, ...).

"Si tu n'as rien coûté à tes parents c'est que tu étais boursier, donc tes études ont quand même coûté cher"
Je n'étais pas boursier avec deux parents salariés ; et non les études ne sont pas inabordables même pour un étudiant sans aucune ressource ni aide. Il existe pléthore de moyens de se financer ses études: des bourses à l'emprunt à 0% que tu rembourses ensuite, etc... J'ai même pu voir des étudiants (dans la même école que moi) qui sont passés par la voie de l'apprentissage (oui, ça existe aussi pour les études supérieures). Non seulement se faisaient payer leurs études par leur entreprise d'accueil, mais recevaient en plus un salaire pendant tout le temps qu'ils étaient étudiants ; largement de quoi être autonome financièrement et même plus. Comme quoi les solutions existent.

En tout état de cause, 5 ans d'études, c'est dans les 30 à 40k€ en France ; montant qu'une banque te prêtera sans souci dans le cadre d'un prêt étudiant et qu'il ne sera pas dur de rembourser ensuite, sans même avoir besoin de faire un job McDo en même temps. A comparer aux USA par exemple, où des études coûtent dans les 200k€ à sortir de sa poche (et aucune chance d'avoir le moindre prêt à 0%, évidemment).

"Du coup c'est à nous autres qu'il a coûté cher."
Avec les impôts directs et indirects que je paie, je rembourserai largement mes études à l'Etat à moyen terme ; et encore, je ne parle pas des retombées indirectes (et difficilement quantifiables) des gains générés par l'élévation globale du niveau d'étude pour un pays. Ce n'est pas un hasard si l'éducation est le premier buget de l'Etat Français. Réfléchis un peu au lieu de troller.

"Je tiens à préciser que je ne critique pas les fils à papa"
Heureux de te l'entendre dire, parce que tes commentaires précédents laissaient penser exactement l'inverse.

"un mec qui a un seul parent qui bosse et qui est smicard a beaucoup mais beaucoup moins de chances de faire des études d'ingénieur que celui qui a la chance d'avoir des parents un peu plus riche"
Statistiquement, c'est vrai. Mais des études ont montré que la capacité de financement par les parents n'avait qu'un impact très faible sur le résultat ; elle montrent au contraire que la vraie origine de ces disparités se situe avant tout au niveau du contexte dans lequel évolue l'enfant entre 0 et 20 ans : niveau d'éducation et de culture des parents, propention à inciter leurs enfants à faire des études, 'modèle' et valeurs que les parents offrent à la maison, ...). Ce n'est donc pas (ou très peu) une histoire d'argent, plus une histoire d'éducation et d'environnement.
 30/07/2010 12:28:01 - whatever
Si on peut plus rigoler des riches et des pauvres :(
 30/07/2010 15:39:21 - Christophe - Le Webmaster ...
Pour le coté financier je ne suis vraiment pas d'accord mais je ne vais pas blamer ceux qui ont de la chance d'avoir les moyens. Si on a de l'argent et qu'on en profite on a tout à fait raison :)

Par contre si l'argent n'a pas d'impact sur les résultats, l'argent a de l'impact sur les études qu'on va faire. Ils sont très rares les fils d'ouvriers qui peuvent aller vers des études supérieures longues. L'éducation est certes la première raison du choix des études mais ayant moi même vécu jeune dans un milieu très modeste et ayant cotoyé ce même milieu de très près je ne peux constater que très peu ont aujourd'hui un métier "haut de gamme" et la majorité est ouvrier, fonctionnaire, salarié de base, ... Quand on vient d'un milieu pauvre il est très dur de se sortir de son milieu. On ne devient pas pour autant délinquant mais l'accès aux hautes sphères de notre société est bien plus dur. C'est possible, ça existe mais ce n'est pas la généralité. Dans le même état d'esprits les enfants de personnes aisées deviennent rarement ouvriers. Ca existe également mais ce n'est pas la généralité non plus. La lutte des classes est loin d'être close. Par contre les exceptions existants si l'on a un rêve il ne faut surtout pas baisser les bras car tout est possible :)

A part ça personne n'est intéressé par ce job ?
 02/08/2010 10:55:13 - zewolf
35K c'est pour Android et 50K pour iPhone ? ;)

@patrick52475: La plupart des "diplomés" en informatique ne sont pas au niveau des autodidactes.
Perso, à choisir lorsque j'embauche un gars/une fille ;) je prends plutôt l'autodidacte que le diplomé et j'ai eu rarement à m'en plaindre. Même si ils ont les mêmes comptétences au final, l'autodidacte à une manière de penser plus proche du bidouilleur qui trouveras toujours la solution alors que le diplomé est plus ou moins enfermé dans son carcan de connaissance, même si je n'en fait pas une généralité.

Dorénavant pour publier des commentaires il faut posséder un compte sur le Forum du site et s'authentifier

Créer un compte sur le forum du site

S'authentifier sur le site avec son compte personnel




Retour à la page principale du site